Above Nav Container

Utility Container

Search Trigger (Container)

Button (Container)

Mobile Menu Trigger (container)

Off Canvas Navigation Container

Close Trigger (container)

Search

Masthead

GWA News and Stories

View All Posts
Fall in Love with the Makerspace

Do you remember the first time you fell in love?  It probably wasn’t with another person, it was probably with football, or drawing, or an instrument, or computer programing.  The Makerspace at GWA is a space for students to fall in love and find their passion.  

Fall in Love with the Makerspace

What is the Makerspace?

The GWA Makerspace provides students with a place and time to think, make, learn, explore, collaborate and share. It is part of what is called the maker movement, which is fundamentally about approaches, mindsets, and community. The Makerspace provides a variety of maker equipment, materials, resources, support and community for students to fully participate in the opportunity to think creatively, make something, acquire new skills, meet like-minded peers and collaborate.

The maker experience helps students achieve both competence and confidence in their ability to take on constructive challenges, gain an increasing degree of familiarity with tools, processes, the handling of materials and methods, and understanding of basic fundamentals. In the Makerspace, students begin to see themselves as people who can understand the design of the world, and then through an often messy process of tinkering and hacking, create solutions and improvements. Learning comes in the form of hands-on successes and failures.

 

How is the Makerspace in ASA different from the class?

The After School Activities Maker Program is different from the Makerspace Class Curriculum in a few interesting ways. ASA positions student interest at the center of the Maker Program. That emphasizes the value of students actively working on personally meaningful projects they care about, so they work longer and harder for extended, 90-minute sessions. The maker instruction is more like supportive guidance and facilitation than formal teaching. More importantly, the mission of the program is to help students find their passion by offering them more room for self-guided exploration. Students having fun, having a sense of ownership, gaining competence and confidence, celebrating achievement, taking their projects home and being able to share their after school experience with friends and family are key components of the program's reward system.

 

What kinds of projects can you do in Makers Space?

In the After School Maker Program, students can design games and animations through coding; prototype powered machines and architectural structures; create interactive devices / gadgets using microcontrollers, sensors, displays, motors etc.; make wearable tech items such as an illuminated masks or a sparkling bracelet by combining physical computing, electronics and craft; design and 3D print objects or key components necessary for a compound project; work with wood to make a piece of furniture and use a CNC carving machine for a more challenging task; work on art and craft projects such as printmaking and bookbinding; take toys and everyday objects apart to see how they work and use the mechanisms and circuits to make their own invention; make a gift from scratch or customize an item to make it unique (e.g. design and 3D print a custom clock face); experiment with curious artifacts such as a light wind generators, scribbling machines, periscopes, cardboard automata, chain reaction contraptions, pinball machine and more.  

 

Why should a student sign up for Makers Space?

From a parent's perspective, the After School Maker Program can help any child to find their passion, discover their potential, develop their talents while gaining critical skills for work, college and beyond.

From a student perspective, it's about giving them the opportunity to nurture their own natural love to explore, learn, imagine, make, play and have fun.  Ask any participant, and they will tell you what they fell in love with while in the Makerspace:

Sultan, 5th:  "I fell in love with the Makerspace because I already love building using wood and paper. It's fun! I also like that I can take home my projects. I discovered that I'm good at making things that work."

Sara, 4th:  "I fell in love with building structures with blocks and use real materials and tools. The Pinewood Derby car was my favorite project.  I want to become an architect, so Makerspace is good for me."

Henrietta, 5th:  "I loved everything about working in the Makerspace.  I like that sometimes we can make whatever we want, but one of my favorite projects was making an LED lamp in playdoh."

Reda, 6th:  "I fell in love with Kano! (a computer and coding kit) it's my favorite thing to do. Because I like to make games using code, and build things in Minecraft. When I was in Elementary School I liked coding and using a computer to make things. Physical Computing activities are interesting."

 

 

Raide Dingue de Makerspace

Qu’est-ce que le Makerspace?

Le Makerspace de GWA procure aux élèves un endroit et du temps pour réfléchir, créer, apprendre, explorer, collaborer et partager. Cela fait partie de ce qui s’appelle la “culture maker”, qui met fondamentalement l’accent sur des méthodes d’approche, un état d’esprit et la communauté. Le Makerspace fournit aux élèves un éventail d’équipements maker, du matériel maker, des ressources maker, mais aussi de l’aide et une communauté afin que les élèves participent pleinement et aient la liberté de penser de manière créative, de fabriquer des objets, d’acquérir de nouvelles compétences, de rencontrer d’autres personnes ayant ce même état d’esprit, et de collaborer.

L’aventure maker aide les élèves à acquérir les compétences et la confiance en eux nécessaires pour relever des défis constructifs, pour se familiariser avec des outils, des procédés, la manipulation de matériaux, le suivi de protocoles, et pour comprendre les fondamentaux. Au sein de l’espace Makerspace, les élèves prennent conscience qu’ils sont aptes à comprendre les mécanismes du monde, puis, via un processus désordonné mêlant bricolage, rafistolage et piratage, qu’ils peuvent trouver des solutions et apporter des améliorations. L’apprentissage se fait grâce à des expérimentations, tout en valorisant leurs succès et leurs échecs.

 

En quoi le Makerspace dans le cadre des activités parascolaires ASA est-il différent du Makerspace dans le cadre de la classe ?

Le programme Maker dans le cadre des Activités parascolaires (ASA) se distingue du programme scolaire Makerspace de plusieurs manières intéressantes. Le programme ASA positionne l’intérêt de l’élève au coeur du Programme Maker. Cela valorise les élèves s’impliquant activement sur des projets personnels significatifs qui leur tiennent à coeur ; ils travaillent ainsi plus longtemps et redoublent d’effort, les ateliers se prolongeant pendant 90 minutes. L’instruction maker est tournée vers le conseil et les pratiques d’animation plutôt que vers un enseignement formel. Plus important encore, la mission du programme est d’aider les élèves à découvrir leur passion en leur offrant plus d’espace pour qu’ils puissent explorer par eux-mêmes. Des élèves qui s‘amusent, qui ont la sensation de posséder quelque chose, qui acquièrent des compétences, qui prennent confiance en eux, qui partagent ensemble leurs réussites, qui ramènent leurs projets à la maison et qui sont capables de partager leur aventure parascolaire avec leurs proches et leurs amis, voici les composantes clés du système de reconnaissance du programme.

 

Quels genres de projets est-il possible de réaliser au MakerSpace ?

Pendant les ateliers du Programme Maker dans le cadre des activités parascolaires, les élèves peuvent concevoir des jeux et des animations grâce au codage ; créer des prototypes motorisés et des structures architecturales ; créer des appareils et des gadgets interactifs en assemblant des microcontrôleurs, des des capteurs, des présentoirs, des moteurs etc. ; fabriquer des objets technologiques vestimentaires, tels que des masques qui s’illuminent ou des bracelets scintillants en combinant informatique, électronique et artisanat ; concevoir et imprimer des objets ou des composants-clés en 3D essentiels à l’assemblage d’un projet ; travailler le bois et fabriquer un meuble, voire utiliser une machine à graver CNC pour plus de challenge ; travailler sur des projets combinant art et travaux manuels, comme la reliure et la photogravure ; démonter des jouets ou des objets usuels pour voir comment ils fonctionnent, puis réutiliser leurs mécanismes et circuits électroniques pour inventer leurs propres objets ; fabriquer un cadeau de A à Z ou customiser un objet afin de le rendre unique (e.g. concevoir et imprimer en 3D le cadran d’une montre) ; faire des expériences avec de curieux objets comme des petites éoliennes, des “robots-gribouilleurs”, des périscopes, des automates en carton, des mécanismes de réactions en chaîne, des flippers et plus encore.

 

Pourquoi un élève devrait-il s’inscrire à MakerSpace ?

Du point de vue des parents, les ateliers du Programme Maker dans le cadre des activités parascolaires permettent aux enfants de trouver leur passion, découvrir leur potentiel, développer leurs talents, tout en acquérant des compétences essentielles qui leur sont utiles dans le travail, dans les études et au-delà.

Du point de vue des élèves, il s’agit de leur donner la possibilité d’encourager leur propension à explorer, apprendre, imaginer, fabriquer, jouer et s’amuser. Demandez à tous ceux qui ont déjà participé  aux ateliers, ils vous diront de quoi ils sont tombés raides dingues pendant les ateliers Makerspace.

Sultan, élève en 5ème année : "J’adore le Makerspace parce que j’aime déjà construire des objets en utilisant du papier et du bois. C’est super marrant ! J’aime aussi pouvoir amener mes projets à la maison. Je me suis aperçu que j’étais doué pour fabriquer des objets qui fonctionnent."

Sara, élève en 4ème année : "J’aime construire des structures avec des blocs, et utiliser de vrais outils et des matériaux. Ce que j’ai préféré, c’était la voiture Pinewood Derby. Je voudrais devenir architecte, donc le Makerspace, c’est vraiment bien pour moi."

Henrietta, élève de 5ème année : "J’aime bien ça, parce que de temps en temps, on peut faire ce qu’on veut."

Reda, élève en 6ème année : "J’adore Kano (un ordinateur et un kit de codage) ! C’est ce que je préfère faire. Parce que j’aime concevoir des jeux en faisant du codage, et construire des choses dans Minecraft. Quand j’étais à l'Ecole Primaire, j’aimais faire du codage et être sur l’ordinateur pour fabriquer des choses. Les activités de “Physical Computing” sont intéressantes.''

 

 

Continue Reading about Fall in Love with the Makerspace
The Storm Before the Start

Elementary school teacher, Mrs. Skelton takes us through the storm of emotions and preparation that goes into the weeks prior to the first day of a new school year. 

Pour la version française, cliquez ici !

“Have you ever had that dream the night before a big day where everything goes wrong, you embarrass yourself silly, and can’t remember anything you had planned to do or say? I have that dream every, single, year,” said Mrs. Katie Skelton, a veteran elementary school teacher in her third year teaching 4th grade at GWA, last week as she prepared to welcome students back for the 2019-2020 school year.

Students often feel nervous excitement for the beginning of a new school year and may imagine the worst possible scenarios.  Teachers get that same nervous excitement as they go through all the steps required before students walk through their classroom doors.

Mrs. Skelton detailed the challenge teachers face each August, “Starting a new year always requires lots of planning and preparation.  There are a million and one things to do before the classrooms are ready for students, and even then, we’re not 100 percent ready.  Before school starts, I have to unpack all the boxes of stored materials in my classroom; print, cut, and laminate labels; tape number labels on desks cubbies, and backpack hooks; rearrange the desks; make posters and signs to hang up; print, copy,  and laminate an embarrassing amount of papers and decorations; unpack and unwrap boxes of new school materials and supplies; distribute all school supplies into student cubbies; attend what feels like 1,000 meetings where all you can think about is the to-do list of things that need to be done after the meeting; set up the teacher’s desk; put together shelves; make sure to remember the passwords to all of your educational apps and accounts so you can log in; throw away all trash and unwanted materials; organize desk materials and supplies for each group of kids...And IF there is time, prep, print, cut, sort and plan activities for the first week of school!  To make it even more overwhelming, you only have a few hours in between meetings and staff orientation to do this.”

When the first day of school finally arrives after a long summer, adjusting into new routines and new environments challenges everyone. Both teachers and students should allow themselves time to adjust.  Teachers use many different techniques to minimize stress and break the intensity of the learning process.  Like many teachers, Mrs. Skelton has a pressure valve she uses to release tension in her classroom.

“I love a good competition.  Games are incorporated into almost all subjects and activities we do during the day. This is for my personal enjoyment, as well as to keep things fun, fresh, and exciting in the classroom! Since I know how hard it can be to do school work for long periods of time, we also do lots of ‘brain breaks’ in my classroom.

So, if you ever walk by and see us singing, dancing, stretching, jumping, or just being crazy, don’t worry. It’s completely normal, and healthy,” said Mrs. Skelton.

GWA teachers seek to set up their students for success before even one student steps into their classrooms.  Teachers bear an enormous responsibility to make sure their students meet or exceed learning benchmarks.  Preparation and planning make the difference in starting the year ready and excited to teach and learn.

In addition to what teachers can do to prepare for students to succeed, Ms. Skelton also noted how the mental, emotional, and physical health of a student contributes significantly toward each child’s ability to learn.

“As we all settle in and get used to new classrooms, teachers, routines, and waking up early again, it’s important to remember to BREATHE! Make sure to find a healthy balance of school, work, and play.  Taking brain breaks at home is just as important as it is at school and helps with child development and retaining information. Also, remember, and this is super important, to eat HEALTHY food! This is the fuel our brains and bodies need to keep us engaged and focused during the day. Too much junk food and sugar can really hinder learning, sleep patterns, and behavior,” she said.

Teachers, students, and parents doing all they can before the first day of school to get into peak condition sets the stage for a year of inspiring minds and building character for students and teachers alike. 

 

La Tempête avant la Rentrée

 

“Avez-vous déjà fait ce rêve, la nuit précédant un événement important, où vous imaginez que tout se passe mal, que vous vous ridiculisez et que vous ne vous souvenez plus de ce que vous deviez dire ou faire ? Et bien ce rêve,  je le fais tous les ans.” C’est ce que nous expliquait la semaine dernière Mrs. Katie Skelton, une enseignante chevronnée de 4ème année de l’école primaire de GWA, alors qu’elle s’apprêtait à souhaiter la bienvenue à ses élèves pour leur rentrée scolaire 2019-2020.

Les élèves sont souvent dans un état mêlant nervosité et excitation au début d’une nouvelle année scolaire et peuvent imaginer les pires scénarios possibles. Les enseignants ressentent ce même état de nervosité et d’excitation au fur et à mesure des étapes obligatoires par lesquelles ils doivent passer, avant que les enfants ne franchissent les portes de leur salle de classe.

Mrs. Skelton nous détaille les défis auxquels les enseignants doivent faire face, tous les ans au mois d’août, “Chaque nouvelle rentrée scolaire nécessite beaucoup d’organisation et de préparation. Il y a mille et une choses à faire avant que les classes ne soient prêtes pour les enfants, et même à ce moment-là, nous ne sommes pas prêts à 100 pour cent. Avant la reprise de l’école, je dois déballer tous les cartons dans lesquels est stocké le matériel de ma classe ; mais aussi imprimer, découper et plastifier des étiquettes ; coller des étiquettes numérotées sur les bureaux, les casiers et les porte-manteaux ; réorganiser les bureaux ; fabriquer et accrocher des posters et des affiches ; imprimer, photocopier et plastifier une quantité impressionnante de papiers et décorations ; déballer des cartons remplis de nouveau matériel et nouvelles fournitures scolaires ; répartir toutes ces fournitures dans les casiers des élèves ; participer à ce qui semble être une centaine de réunions, pendant lesquelles on n’arrive à penser à rien d’autre si ce n’est la centaine de choses à faire après la réunion ; disposer et ranger son bureau ;  monter les étagères ; tenter de se souvenir des mots de passe de tous les comptes et applications de l’école afin de pouvoir s’y connecter ; jeter tout le matériel dont on n’a plus besoin ; regrouper le matériel et les fournitures spécifiques à chaque groupe d’élèves… Et S’IL RESTE du temps, préparer, imprimer, découper, trier et planifier les activités de la première semaine ! Pour corser le tout, il n’y a que peu de temps entre chaque réunion et session d’orientation pour faire tout cela.”

Lorsqu’arrive enfin le premier jour d’école, après un long été, s’adapter à de nouvelles routines et un nouvel environnement est un défi pour tout le monde. Enseignants et élèves ont chacun besoin de temps pour prendre leurs marques. Les enseignants utilisent de nombreuses techniques afin de minimiser le stress et relâcher la pression du processus d’apprentissage. Comme de nombreux enseignants, Mrs. Skelton a une soupape de sécurité qu’elle utilise dans sa classe pour évacuer la tension.

“J’aime la compétition. Les jeux font partie intégrante de presque tous les sujets et activités que nous faisons dans la journée. C’est à la fois pour mon épanouissement personnel mais également pour garder une dimension ludique, renouveler les activités, et maintenir un niveau de curiosité dans la classe ! Je suis tout à fait consciente qu’il peut être difficile de travailler pendant de longues périodes de temps, c’est pourquoi, dans ma classe, nous accordons également à notre cerveau de nombreux moments de répit. S’il vous arrive de passer, ne soyez pas surpris de nous voir chanter, danser, s’étirer, sauter ou juste faire les “fous-fous”. C’est tout à fait normal, et sain,” précise Mrs Skelton.

Les enseignants de GWA mettent tout en oeuvre pour que leurs élèves réussissent, avant même que l’un d’eux n’ait mis un pied dans sa classe. Les enseignants assument l’énorme responsabilité de s’assurer que leurs élèves atteignent ou dépassent les attentes en termes d’apprentissages. Préparer et planifier sa rentrée font toute la différence au début de l’année, en étant prêt et plein d’enthousiasme pour enseigner et apprendre.

En plus de ce que les enseignants peuvent mettre en place pour préparer au mieux les élèves à réussir leur année, Mrs Skelton a également mentionné que l’état psychologique, le développement émotionnel et la santé physique d’un élève contribuent  énormément à sa capacité à apprendre.

“Tandis que nous nous installons et nous habituons à de nouvelles classes, de nouvelles routines, de nouveaux enseignants et reprenons le rythme de se lever tôt, il est important de se rappeler de RESPIRER ! Prenez soin de trouver le juste équilibre entre école, travail et loisirs. Il est aussi important de laisser du répit à son cerveau à la maison qu’à l’école, et cela favorise le développement de l’enfant et sa capacité à retenir les informations. Par ailleurs, n’oubliez pas, et cela est extrêmement important : mangez SAINEMENT ! C’est le carburant dont notre cerveau et notre corps ont besoin pour rester actif et attentif toute la journée. Une alimentation déséquilibrée et trop de sucre peuvent entraver les apprentissages, les cycles de sommeil et le comportement,” a-t-elle ajouté.

Tout ce que les enseignants, élèves et parents font avant le premier jour d’école pour que la rentrée se passe dans les meilleures conditions prépare aussi le terrain pour une année qui se veut inspirante et solide, à la fois pour les élèves et les enseignants.

 

Continue Reading about The Storm Before the Start
Instagram Explosion

With so many major events going on the week of June 10-16, such as the Art Exhibition, International Week, and Senior Graduation, the @GWAcasablanca Instagram account was bursting with photos and videos. 

Pour la version française, cliquez ici !

With so many major events going on the week of June 10-16, such as the Art Exhibition, International Week, and Senior Graduation, the @GWAcasablanca Instagram account was bursting with photos and videos.  GWA has redesigned its embrace of Instagram as a tool for community building at school.  We want to highlight the staff and teachers that make this a wonderful place to learn and grow; therefore, you will see weekly Teacher Features and Familiar Faces posts.  On the daily, we will showcase what our students are up to and spotlight their accomplishments. The Instagram account is also a platform to celebrate how beautiful the campus and grounds are at GWA.  We are spoiled for scenic ocean views and gorgeous flora as well as one particular cow that seems to enjoy keeping an eye on the track and field activities. 

This summer, be sure to add #myGWAsummerbreak to posts so we can keep up with our students’ adventures.  We will continue to give you a sneak peek into what’s going on at GWA when all the students leave. It may surprise you how much action happens during the summer in preparation for the next school year! 

 

Débordements sur Instagram 

Avec tant d’évènements importants qui se sont déroulés pendant la semaine de 10 au 16 juin, tels que l’Exposition d’œuvres d’art, la semaine internationale et la Cérémonie de remise des Diplômes des Élèves de dernière année, le compte Instagram @GWAcasablanca a été abreuvé de photos et vidéos. GWA a repensé son adhésion à Instagram comme un outil de cohésion pour la communauté de l’école. Nous souhaitons mettre en avant les employés et les enseignants qui font de cette école un endroit fabuleux où apprendre et grandir ; c’est pourquoi vous verrez des post hebdomadaires Profil des enseignants et Visages familiers. Tous les jours, nous dévoilerons ce que font nos élèves et mettrons en valeur leurs réussites. Le compte Instagram est également une plateforme pour honorer la beauté du campus et son environnement. A GWA, nous sommes gâtés par de sensationnels points de vue sur l’océan, une flore splendide, ainsi qu’une vache en particulier qui semble se plaire à surveiller les activités du terrain de sport et de la récréation.

Cet été, n’oubliez pas de vous abonner au #myGWAsummerbreak et de poster, afin que nous nous tenions au courant des aventures de nos élèves. Nous continuerons de vous donner un petit aperçu de ce qui se passe à GWA une fois que tous les élèves sont partis. Vous pourriez être surpris de tout ce qui s’y passe en été, en prévision de l’année scolaire suivante !

Continue Reading about Instagram Explosion

Events

boy reading in classroom

GWA Distinctives

GWA’s American diploma is accepted in universities worldwide including Moroccan public and private higher education schools and universities.

Learn More

high school graduates

Advanced Placement & International Baccalaureate

Parents face many difficult decisions when helping their children prepare for their future.

Learn More